Novapost effectue une nouvelle levée de fonds auprès d’Alven Capital, de Kernel Investissements, de Fadièse et de ses fondateurs. Un triple objectif pour la société qui détient 80% des parts du marché français de la…

Novapost effectue une nouvelle levée de fonds auprès d’Alven Capital, de Kernel Investissements, de Fadièse et de ses fondateurs. Un triple objectif pour la société qui détient 80% des parts du marché français de la dématérialisation des documents RH : accélérer son développement en France, lancer un produit destiné aux TPE/PME et se lancer à l’international.

1,5 million d’euros qui se répartissent entre des investisseurs renommés :

  • Alven Capital, déjà dans le tour de table de Novapost depuis juin 2010, un fonds de capital-risque indépendant spécialisé en nouvelles technologies, ayant connu de nombreux succès comme Seloger.com, Webhelp, Sports.fr, Monshowroom.com, …
  • Kernel Investissements, holding indépendante spécialisée notamment en nouvelles technologies, créée par Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings, fondateurs et dirigeants de PriceMinister.com, Kernel Investissements avait déjà acquis en janvier dernier 12,5% du capital de Novapost détenu par des actionnaires minoritaires historiques et réinvestit deux mois plus tard.
  • Le fonds d’investissement Fadièse 2 actionnaire historique de Novapost.
  • Les 2 fondateurs dirigeants de la société, Jonathan Benhamou et Clément Buyse, très confiants en l’avenir, qui souhaitent conserver une part significative du capital de leur société.

Novapost, pionnier et leader de la dématérialisation des documents RH

Dès septembre 2007, Novapost a tracé la voie dans le domaine de la dématérialisation des bulletins de salaire et des documents RH, via une plateforme globale mise à disposition des responsables des ressources humaines, de l’administration du personnel et de la paie. La société détient aujourd’hui 80% des parts de ce marché.
La société compte à présent parmi ses clients de nombreuses sociétés, présentes dans toutes sortes de secteurs d’activité et de tailles très différentes : Total, Banque Accord, Cegelec, Technip, Veolia Propreté, Edenred, Canal+, Decathlon, PriceMinister, Sarenza.com ou encore Bouygues Telecom, Air Caraïbes, Starbucks Coffee, M6,…

Novapost est rentable depuis janvier 2012, et devrait afficher un chiffre d’affaires 4M€ en 2012. La société s’est fortement développée ces derniers mois, employant actuellement 35 personnes, et embauchera en 2012 pour atteindre les 45 salariés.
Novapost gère aujourd’hui plus de 150 000 bulletins de salaire tous les mois.

Novapost commercialise deux produits :
1) PeopleDoc Salariés qui permet à l’entreprise de dématérialiser de manière simple les documents RH adressés à ses salariés : bulletins de paie, documents de participation, d’intéressement, BSI, AEM, contrat de travail… Ainsi, chaque collaborateur dispose d’un coffre-fort personnel, conservable à vie pour recevoir et archiver ses documents.
Pour les équipes RH, PeopleDoc Salariés permet d’avoir une seule plateforme en ligne pour gérer à la fois les flux électroniques et les flux papiers de vos documents (en France ou à l’étranger). Les bulletins de salaires sont archivés pendant 50ans à la CDC Arkhinéo.
2) PeopleDoc Entreprises, qui propose la gestion des dossiers salariés (contrats de travail, RIB, bulletins de paie…) sur une seule et unique plate-forme. La solution est conçue autour d’un coffre fort électronique pour l’employeur qui garantit un archivage pérenne et fiable, en toute confidentialité, des informations archivées.
Sur le dernier trimestre 2011, les solutions PeopleDoc Salariés et PeopleDoc Entreprises de Novapost ont été déployées chez 6 grands comptes, soit plus de 20 000 nouveaux utilisateurs de PeopleDoc.
Perspectives de Novapost…
Cette levée de fonds va permettre à Novapost de mener à bien son plan de développement sur deux ans :

  • Accélérer son développement commercial en France et conserver sa position de leader en enrichissant son offre pour permettre aux DRH d’atteindre le 0 papier dans leur gestion. Novapost, qui a reçu dès son lancement les Subventions publiques OSEO, PM’UP, CIR, statut JEI, consacre un peu plus de 40% de son budget à la R&D aujourd’hui et va pouvoir terminer le développement d’un projet très innovant :
    le contrat de travail électronique : les entreprises pourront demain faire signer un contrat de travail à leurs collaborateurs non plus sous format papier mais sous format électronique, tout en conservant la valeur juridique de ce dernier.
  • Lancer un service dédié aux PME 100% en ligne leur permettant de gérer leurs dossiers salariés sous format électronique.
  • Se lancer à l’étranger en commençant par les Etats-Unis.

« Novapost est arrivée à un tournant décisif » déclare Jonathan Benhamou, Président cofondateur de Novapost. « Le marché est mûr à présent, nous avons su convaincre de nombreux dirigeants et RH des bénéfices nombreux de notre solution, et notre notoriété s’étend, proportionnellement à la satisfaction de nos clients. Parallèlement, nous veillons à conserver une longueur d’avance en investissant dans le développement de nouveaux produits innovants qui viendront compléter notre gamme actuelle pour viser, à terme, le 100 % zéro papier dans les services RH des entreprises ».

A propos de Novapost
Novapost, créée en septembre 2007 par Jonathan Benhamou et Clément Buyse compte 35 salariés. La société est leader en France de la dématérialisation du bulletin de salaire et des documents RH (BSI, relevés d’intéressement et de participation, entretiens annuels, relevés de temps et d’activité…). Novapost gère l’ensemble des flux, dématérialisés comme physiques, de ses clients et s’appuie sur les plates-formes d’archivage de CDC Arkhineo pour les bulletins de salaire. Novapost dispose de partenariats avec de nombreux éditeurs et prestataires de paie et compte parmi ses clients directs Bouygues Telecom, Canal Plus ou Veolia Propreté.
Contact presse :
Estelle Monraisse – Alter’Com Conseil
Tél. : 06 60 41 81 52 – altercom@club-internet.frNovapost effectue une nouvelle levée de fonds auprès d’Alven Capital, de Kernel Investissements, de Fadièse et de ses fondateurs. Un triple objectif pour la société qui détient 80% des parts du marché français de la dématérialisation des documents RH : accélérer son développement en France, lancer un produit destiné aux TPE/PME et se lancer à l’international.

1,5 million d’euros qui se répartissent entre des investisseurs renommés :

  • Alven Capital, déjà dans le tour de table de Novapost depuis juin 2010, un fonds de capital-risque indépendant spécialisé en nouvelles technologies, ayant connu de nombreux succès comme Seloger.com, Webhelp, Sports.fr, Monshowroom.com, …
  • Kernel Investissements, holding indépendante spécialisée notamment en nouvelles technologies, créée par Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings, fondateurs et dirigeants de PriceMinister.com, Kernel Investissements avait déjà acquis en janvier dernier 12,5% du capital de Novapost détenu par des actionnaires minoritaires historiques et réinvestit deux mois plus tard.
  • Le fonds d’investissement Fadièse 2 actionnaire historique de Novapost.
  • Les 2 fondateurs dirigeants de la société, Jonathan Benhamou et Clément Buyse, très confiants en l’avenir, qui souhaitent conserver une part significative du capital de leur société.

Novapost, pionnier et leader de la dématérialisation des documents RH

Dès septembre 2007, Novapost a tracé la voie dans le domaine de la dématérialisation des bulletins de salaire et des documents RH, via une plateforme globale mise à disposition des responsables des ressources humaines, de l’administration du personnel et de la paie. La société détient aujourd’hui 80% des parts de ce marché.
La société compte à présent parmi ses clients de nombreuses sociétés, présentes dans toutes sortes de secteurs d’activité et de tailles très différentes : Total, Banque Accord, Cegelec, Technip, Veolia Propreté, Edenred, Canal+, Decathlon, PriceMinister, Sarenza.com ou encore Bouygues Telecom, Air Caraïbes, Starbucks Coffee, M6,…

Novapost est rentable depuis janvier 2012, et devrait afficher un chiffre d’affaires 4M€ en 2012. La société s’est fortement développée ces derniers mois, employant actuellement 35 personnes, et embauchera en 2012 pour atteindre les 45 salariés.
Novapost gère aujourd’hui plus de 150 000 bulletins de salaire tous les mois.

Novapost commercialise deux produits :
1) PeopleDoc Salariés qui permet à l’entreprise de dématérialiser de manière simple les documents RH adressés à ses salariés : bulletins de paie, documents de participation, d’intéressement, BSI, AEM, contrat de travail… Ainsi, chaque collaborateur dispose d’un coffre-fort personnel, conservable à vie pour recevoir et archiver ses documents.
Pour les équipes RH, PeopleDoc Salariés permet d’avoir une seule plateforme en ligne pour gérer à la fois les flux électroniques et les flux papiers de vos documents (en France ou à l’étranger). Les bulletins de salaires sont archivés pendant 50ans à la CDC Arkhinéo.
2) PeopleDoc Entreprises, qui propose la gestion des dossiers salariés (contrats de travail, RIB, bulletins de paie…) sur une seule et unique plate-forme. La solution est conçue autour d’un coffre fort électronique pour l’employeur qui garantit un archivage pérenne et fiable, en toute confidentialité, des informations archivées.
Sur le dernier trimestre 2011, les solutions PeopleDoc Salariés et PeopleDoc Entreprises de Novapost ont été déployées chez 6 grands comptes, soit plus de 20 000 nouveaux utilisateurs de PeopleDoc.
Perspectives de Novapost…
Cette levée de fonds va permettre à Novapost de mener à bien son plan de développement sur deux ans :

  • Accélérer son développement commercial en France et conserver sa position de leader en enrichissant son offre pour permettre aux DRH d’atteindre le 0 papier dans leur gestion. Novapost, qui a reçu dès son lancement les Subventions publiques OSEO, PM’UP, CIR, statut JEI, consacre un peu plus de 40% de son budget à la R&D aujourd’hui et va pouvoir terminer le développement d’un projet très innovant :
    le contrat de travail électronique : les entreprises pourront demain faire signer un contrat de travail à leurs collaborateurs non plus sous format papier mais sous format électronique, tout en conservant la valeur juridique de ce dernier.
  • Lancer un service dédié aux PME 100% en ligne leur permettant de gérer leurs dossiers salariés sous format électronique.
  • Se lancer à l’étranger en commençant par les Etats-Unis.

« Novapost est arrivée à un tournant décisif » déclare Jonathan Benhamou, Président cofondateur de Novapost. « Le marché est mûr à présent, nous avons su convaincre de nombreux dirigeants et RH des bénéfices nombreux de notre solution, et notre notoriété s’étend, proportionnellement à la satisfaction de nos clients. Parallèlement, nous veillons à conserver une longueur d’avance en investissant dans le développement de nouveaux produits innovants qui viendront compléter notre gamme actuelle pour viser, à terme, le 100 % zéro papier dans les services RH des entreprises ».

A propos de Novapost
Novapost, créée en septembre 2007 par Jonathan Benhamou et Clément Buyse compte 35 salariés. La société est leader en France de la dématérialisation du bulletin de salaire et des documents RH (BSI, relevés d’intéressement et de participation, entretiens annuels, relevés de temps et d’activité…). Novapost gère l’ensemble des flux, dématérialisés comme physiques, de ses clients et s’appuie sur les plates-formes d’archivage de CDC Arkhineo pour les bulletins de salaire. Novapost dispose de partenariats avec de nombreux éditeurs et prestataires de paie et compte parmi ses clients directs Bouygues Telecom, Canal Plus ou Veolia Propreté.
Contact presse :
Estelle Monraisse – Alter’Com Conseil
Tél. : 06 60 41 81 52 – altercom@club-internet.fr