Le Fonds pour la Société Numérique, géré par la Caisse des Dépôts pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, réalise son premier investissement dans l’entreprise E-Blink pour accompagner son fort…

Le Fonds pour la Société Numérique, géré par la Caisse des Dépôts pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, réalise son premier investissement dans l’entreprise E-Blink pour accompagner son fort développement commercial. Cet investissement de 3 millions d’euros est effectué par CDC Entreprises, gestionnaire du Fonds « FSN-PME ». Il a été réalisé à l’occasion d’une augmentation de capital de E-Blink de 7 millions d’euros, aux côtés des investisseurs historiques, 360 Capital Partners, Masseran Gestion, I-Source Gestion et Alven Capital Partners.

Située dans l’Essonne (91), E-Blink a été créée en décembre 2005 par Alain Rolland (PDG) et Christian Bittar (DGD). L’entreprise développe et réalise en France des solutions alternatives pour le déploiement des stations de base des réseaux mobiles. Son produit phare est un système révolutionnaire qui remplace les câbles coaxiaux ou la fibre optique sur les stations de base.
La solution brevetée « EB1 » conçue par E-Blink est sans fil, et facilite ainsi la communication entre les équipements radios situés au sol et les antennes en points hauts des stations relais. Sans équivalent sur le marché, cette solution simplifie l’implantation des équipements, réduit la pollution visuelle des stations et permet la réduction des besoins en énergie, tout en assurant les performances attendues par les opérateurs. Elle multiplie ainsi le nombre de sites accessibles aux relais radio.
Le système E-Blink est adapté tant à la densification des réseaux matures qu’à l’accélération du déploiement de nouveaux réseaux. Réduisant pour l’opérateur les coûts d’acquisition des stations, il facilite les nouvelles architectures à cellules plus petites. EB1 est disponible pour les fréquences 2G, 3G et le sera très prochainement pour les futurs réseaux 4G. A chaque phase du déploiement des réseaux mobiles, le système EB1 apporte des avantages importants en termes de délais, de coût et de performance.
E-Blink fait partie du pôle de compétitivité SYSTEM@TIC, collaborant avec des entreprises comme Alcatel-Lucent, France Télécom et Thalès pour participer à l’élaboration des nouvelles générations de réseaux mobiles.
La société, dont la technologie a déjà séduit plusieurs grands opérateurs, se positionne ainsi sur le marché mondial. Elle souhaite, par cette levée de fonds, accélérer son développement commercial à l’international tout en poursuivant ses efforts de R&D auxquels elle a déjà consacré 8 millions d’euros.

Ce premier investissement du FSN-PME dans la société E-Blink s’effectue en co-investissement conformément à la doctrine du Programme d’Investissements d’Avenir, et illustre ainsi la complémentarité des actions d’investissement direct et indirect, menées par CDC Entreprises, les investisseurs historiques de la société étant ses partenaires.

Le « FSN-PME », doté de 400 M€, est un des instruments du Fonds pour la Société Numérique (FSN) géré par la Caisse des Dépôts pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. Le FSN-PME a pour objet principal d’intervenir sur des opérations d’investissement en fonds propres et/ou quasi-fonds propres dans des PME développant de nouveaux usages, services et contenus numériques, avec l’objectif de financer des projets rentables,
dont l’activité s’exerce dans les secteurs suivants : informatique en nuage (cloud computing), valorisation et numérisation des contenus scientifiques, éducatifs et culturels, technologies de base du numérique (notamment nanoélectronique et logiciels embarqués), e-santé, sécurité et résilience des réseaux, systèmes de transport intelligents, ville numérique, e-éducation.Le Fonds pour la Société Numérique, géré par la Caisse des Dépôts pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, réalise son premier investissement dans l’entreprise E-Blink pour accompagner son fort développement commercial. Cet investissement de 3 millions d’euros est effectué par CDC Entreprises, gestionnaire du Fonds « FSN-PME ». Il a été réalisé à l’occasion d’une augmentation de capital de E-Blink de 7 millions d’euros, aux côtés des investisseurs historiques, 360 Capital Partners, Masseran Gestion, I-Source Gestion et Alven Capital Partners.

Située dans l’Essonne (91), E-Blink a été créée en décembre 2005 par Alain Rolland (PDG) et Christian Bittar (DGD). L’entreprise développe et réalise en France des solutions alternatives pour le déploiement des stations de base des réseaux mobiles. Son produit phare est un système révolutionnaire qui remplace les câbles coaxiaux ou la fibre optique sur les stations de base.
La solution brevetée « EB1 » conçue par E-Blink est sans fil, et facilite ainsi la communication entre les équipements radios situés au sol et les antennes en points hauts des stations relais. Sans équivalent sur le marché, cette solution simplifie l’implantation des équipements, réduit la pollution visuelle des stations et permet la réduction des besoins en énergie, tout en assurant les performances attendues par les opérateurs. Elle multiplie ainsi le nombre de sites accessibles aux relais radio.
Le système E-Blink est adapté tant à la densification des réseaux matures qu’à l’accélération du déploiement de nouveaux réseaux. Réduisant pour l’opérateur les coûts d’acquisition des stations, il facilite les nouvelles architectures à cellules plus petites. EB1 est disponible pour les fréquences 2G, 3G et le sera très prochainement pour les futurs réseaux 4G. A chaque phase du déploiement des réseaux mobiles, le système EB1 apporte des avantages importants en termes de délais, de coût et de performance.
E-Blink fait partie du pôle de compétitivité SYSTEM@TIC, collaborant avec des entreprises comme Alcatel-Lucent, France Télécom et Thalès pour participer à l’élaboration des nouvelles générations de réseaux mobiles.
La société, dont la technologie a déjà séduit plusieurs grands opérateurs, se positionne ainsi sur le marché mondial. Elle souhaite, par cette levée de fonds, accélérer son développement commercial à l’international tout en poursuivant ses efforts de R&D auxquels elle a déjà consacré 8 millions d’euros.

Ce premier investissement du FSN-PME dans la société E-Blink s’effectue en co-investissement conformément à la doctrine du Programme d’Investissements d’Avenir, et illustre ainsi la complémentarité des actions d’investissement direct et indirect, menées par CDC Entreprises, les investisseurs historiques de la société étant ses partenaires.

Le « FSN-PME », doté de 400 M€, est un des instruments du Fonds pour la Société Numérique (FSN) géré par la Caisse des Dépôts pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. Le FSN-PME a pour objet principal d’intervenir sur des opérations d’investissement en fonds propres et/ou quasi-fonds propres dans des PME développant de nouveaux usages, services et contenus numériques, avec l’objectif de financer des projets rentables,
dont l’activité s’exerce dans les secteurs suivants : informatique en nuage (cloud computing), valorisation et numérisation des contenus scientifiques, éducatifs et culturels, technologies de base du numérique (notamment nanoélectronique et logiciels embarqués), e-santé, sécurité et résilience des réseaux, systèmes de transport intelligents, ville numérique, e-éducation.